Cybercriminalité

Comment faire quand on est victime de cybercriminalité ? Comment choisir un détective privé spécialisé dans les enquêtes dans le domaine du cybercrime ? Depuis 1999, nous vous proposons des services d’investigation adaptés aux litiges du droit de l’internet et de l’informatique. Dénigrement, diffamation, usurpation d’identité, fraudes, faites appel à des spécialistes.

Pas besoin d’avoir un compte Facebook ou Twitter pour être victime de cybercriminels. A tout moment, un individu malveillant peut s’attaquer à votre messagerie. S’il réussit, il va usurper votre identité pour demander de l’argent à vos contacts, ou pire, commettre des délits en votre nom. Alors que faire ?

Contactez des détectives privés spécialisés en cybercriminalité

En pleine augmentation, de nombreuses attaques numériques ciblent les particuliers mais aussi les entreprises et les administrations. Vous êtes victime de fraude  ? Suite à une tentative de fraudes ou bien  une cyberattaque, vous pouvez déposer plainte auprès d’un service de Police nationale ou de Gendarmerie nationale. Si la plainte est refusée, vous pouvez adresser un courrier au Procureur de la République auprès du Tribunal de Grande Instance compétent.

Mais que va-t-il se passer le temps que les services officiels prennent en compte votre demande ? Comment allez-vous réagir si la plainte est classée sans suite ? Il y a de fortes chances que les traces disparaissent, ce qui signifie que dans quelques semaines, dans quelques mois, une enquête privée ne permettra pas d’aboutir à des informations utiles.

Pour cette raison, il est préférable de contacter nos services. Nous allons mettre en place des procédures adaptées aux enquêtes en cybercriminalité, dans un premier temps pour préserver toutes les informations dont vous pourriez avoir besoin. Par exemple, un site frauduleux peut disparaître rapidement, il suffit au webmaster du site de le supprimer d’un clic de souris.

Comment mener une enquête en cybercriminalité ?

Les cyber-délinquants qui commettent des actions illégales se servent d’ordinateurs pour commettre leurs méfaits. Il peut s’agir de leur propre ordinateur, sur lequel ils vont élaborer un plan d’attaque, mais surtout, d’autres machines seront concernées, par exemple les serveurs qui vont héberger les sites frauduleux.

Donc, pour suivre la piste numérique, il va falloir mettre en oeuvre des techniques d’investigation particulières, ce qui demande des compétences en informatique. L’adage dit qu’il faut connaître son ennemi. Si on veut mener des enquêtes numériques, il faudra donc connaître la programmation, le fonctionnement d’un service d’hébergement Web, le cheminement des courriers électroniques.

Le contentieux du cybercrime

Avec la généralisation d’Internet et des réseaux sociaux, les victimes d’actions malveillantes sont de plus en plus nombreuses. On a parfois du mal à réaliser que des entreprises réussissent à perdre plusieurs centaines de milliers d’euros avec des escroqueries aux faux virements internationaux. Pourtant, c’est une réalité. C’est le manque d’information des utilisateurs qui est à l’origine de ces litiges. Nous pouvons aussi vous aider à mettre en place des actions de prévention des risques en matière de cybercriminalité dans les entreprises.

Voici quelques exemples d’affaires sur lesquelles nous pouvons intervenir :

  • Une personne a piraté votre messagerie
  • Vous êtes victime de diffamation sur Youtube
  • Votre concurrent a renouvelé un de vos anciens noms de domaine et détourne vos clients
  • Un ancien collaborateur dénigre votre marque et vos produits
  • Vous faites l’objet d’un chantage à la Webcam
  • Votre profil Facebook a été piraté
  • Vous subissez une fraude au clic dans votre campagne Google Adwords

Si les agressions physiques “dans la vraie vie /IRL” sont assez complexes à mener parce qu’il faut des moyens humains, qu’il existe de gros risques de se faire identifier, les vols et cambriolages sont moins fréquents dans les entreprises, alors qu’il est possible de gagner des centaines de milliers d’euros rien qu’en créant des sites web frauduleux. Mais nous pouvons aussi aider les particuliers victimes de fraude numérique à identifier leurs agresseurs.

Découvrez nos services d'enquête en cybercriminalité

Découvrez nos services d’enquête en cybercriminalité

Depuis 1999, nous mettons en place des moyens efficaces et innovants au service de la protection de vos intérêts dans les litiges en cybercriminalité.

Contact : Alain STEVENS – Tél 06 12 55 19 80 – Mail : vigifraude@gmail.com