L’usurpation d’identité sur Facebook et les enquêtes

Comment réagir en cas d’usurpation d’identité, par exemple sur Facebook ? Comment faire pour identifier la personne qui a volé votre identité sur Internet ? Quelles mesures prendre pour sauvegarder son identité numérique ? Il ne se passe pas de jours sans que des articles relatifs à des cyber-attaques et des escroqueries ne fassent l’objet d’un passage dans la presse grand public.

Une recrudescence majeure de l'usurpation d'identité numérique
Une recrudescence majeure de l’usurpation d’identité numérique

L’usurpation d’identité n’est pas un phénomène nouveau. Ses conséquences sont amplifiées avec l’utilisation du Web et des réseaux sociaux. Les consultants Vigifraude ® aident les entreprises et les particuliers à limiter les risques de vol d’identité en enquêtent pour démontrer les actions frauduleuses et identifier les délinquants. 

Le délit d’usurpation d’identité numérique

Les opérations de hacking de vol de données sensibles ont augmenté de plus de 50 % en un an. Elles sont  à la fois très simple à mettre en œuvre tout en restant très difficile à contrer. C’est un phénomène aussi important et rentable que le trafic de drogue. Il qui risque de miner l’économie numérique et provoque des ravages dans les familles, comme pour les entreprises.  D’ailleurs, les experts prédisent une croissance mensuelle de 400 % des codes malveillants dans les affaires de vol d’identité.

Vigifraude ® : un savoir-faire et des outils pour la défense de vos intérêts numériques – Cybercrime from Alain STEVENS on Vimeo.

L’usurpation d’identité est classée dans les premiers rangs  sur la liste des attaques numériques. Les cybercriminels ont adapté leurs pratiques et leurs attaques aux évolutions des solutions de protection des systèmes. De plus, posséder des données personnelles, c’est la possibilité d’utiliser un moyen de pression efficace sur les victimes.  et ce phénomène n’est pas prêt de s’arrêter.

Qu'est-ce que le cybercrime et comment s'en défendre
Qu’est-ce que le cybercrime et comment s’en défendre

La création de fausses identités permet d’accéder à de nombreux sites qui ne se contentent que d’un identifiant et d’un mot de passe. En effet, cela permet aux délinquants de monnayer plus tard les informations subtilisées. Lutter contre le vol de données passe avant tout par une politique d’éducation à au bon sens numérique.

Les criminels inventent des stratagèmes sophistiqués pour manipuler leurs cibles, et cela fonctionne. En effet, des millions d’euros ont été subtilisés lors d’attaques appelées « escroqueries au président ». Dans ces affaires, l’identité des dirigeants de grosses sociétés a été usurpée, souvent par email. L’objectif était de convaincre des collaborateurs de procéder à des virements conséquents « en toute discrétion ».